Feeds:
Articles
Commentaires

floraisons de la semaine

C’est toujours un bonheur de le voir. Ce cattleya est juste une merveille.

cattleya mosiae semi-alba 2

Et on ne va même pas parler du parfum, un mélange fleuri et légérement épicé. C’est une plante facile de culture pour peu qu’on aie un endroit chaud et lumineux. Elle se portera encore mieux si on l’oublie un peu pendant l’hiver une fois la croissance des pseudobulbes terminées. Pas besoin de l’arroser tout les 2 jours. Et c’est souvent là que je fait des erreurs. J’ai l’habitude be bien arroser et d’être presque une maman poule avec mes plantes.

Ensuite, il y a une nouvelle pensionnaire chez moi. Aprés une mauvaise semaine il a quelques temps, j’ai décidé de m’offrir un petit cadeau. Une rudolfiella picta a rejoint le gang des orchidées.

rudolfiela picta

Quand je l’ai achetée, les 2 hampes florales étaient toutes petites. J’ai d’abord craqué sur les feuilles et hop, elle a rejoint l’équipe bégonia, marantha, saxifrage, fougère et asparagus. A l’orchidarium, on m’a conseillé de l’arroser légérement très régulièrement. Bien sur, ça m’est sorti de la tête et j’ai vu les hampes florales baisser le nez de façon dramatique. Heureusement il y eu plus de peur que de mal. Aprés un bon arrosage, la situation s’est arrangée et voila de magnifiques fleurs en grappe.

rudolfiela picta détail

C’est une orchidée colombienne, de climat chaud et humide (aie, va falloir que je fasse attention). Elle est donc posée sur une soucoupe avec du gravier et de l’eau pour augmenter l’hygrométrie autour de la plante. On verra comment les choses se passeront.

Et pour finir, juste pour le plaisir d’avoir des fleurs dans la cuisine, des phlox pour le parfum, des gueules de loups, des oeillets de poêtes, de l’achillée…

bouquet rose

 

Publicités

Cattleya mosiae semi alba

La promesse de la semaine dernière s’est concrétisée. Je pourrais rester des heures à regarder tous les détails de ces fleurs et à profiter de ce parfum si délicat; un vrai bonheur.

cattleya mosiae semi-alba 1

et voila quelques photos avec des détails.

Trois autres fleurs sont en préparations, ce qui va donner encore bien quelques jours avec ce spectacle. La floraison est moins longue que celle des phalaenospis et aucune chance d’avoir une seconde vague de fleurs une fois que c’est fané. Mais les fleurs sont tellement monstrueuses que si elles duraient trop longtemps ça serait presque trop. Je sais, ça n’est pas logique, mais c’est comme ça que je ressens les choses.

Juin… déjà

Les choses bougent dans la serre. Il y a des nouvelles pousses sur presque toutes les orchidées. Je commençais un peu à desespérer d’en voir certaines se réveiller. Mais elles ne m’ont pas laissée tomber. Des photos la semaine prochaine, c’est promis.

Et ce matin, j’ai eu le bonheur d’avoir une excellente surprise en allant arroser le cattleya mosiae. Oui, oui, j’avais l’impression que les fleurs ne viendraient pas cette année. Et bien je suis ravie de dire que j’avais tort.

cattleya mosiae semi-alba

Et il y a d’autres fleurs en préparation dans un autre bouton. ça va être un vrai feu d’artifice. Le cattleya lawrenceana a également fleuri. Il a duré plus longtemps que ce que je pensais. Les fleurs sont restées presque trois semaines. Et quel spectacle.

cattleya lawrenceana 1

Et oui, le rose sur la photo est presque identique à celui des fleurs. Je dois avouer que j’ai eu de la peine à avoir un rendu qui correspondait.

L’encyclia est également en fleur. Et la totalité de la serre sent la guimauve. C’en est presque écoeurant. Mais j’aime tellement la fleur que je ne vais pas me plaindre. Si quelqu’un connait le nom de cette pas si petite chose, je serais intéressée.

encyclia 1

J’attends d’autre floraisons, mais il faut beaucoup de patience.

Sur la terrasse, la période des récoltes a commencé.

Je sais, le fond du bol n’est pas encore couvert. Mais c’est déjà ça et ça va faire le bonheur de ma nièce. Les fraises qui sont peu colorées sont en fait des fraises blanches. J’ai voulu essayer et voir la différence avec des fraises « classiques ». Et bien elles sont beaucoup moins sucrées et un peu piquantes. J’aime beaucoup. Autrement, il y a les fraises des bois, qui se cultivent trés bien en pots et qui donneront jusqu’au premier gel, et des framboises jaunes. Elles sont super sucrées et se cultivent également super bien en pots. La seule chose impérative, avec les fraises, les framboises ou tout autre petit fruit cultivé en pot, c’est de bien nourrir. Donc de l’engrais toutes les semaines avec une dilution plus faible que celle recommandée sur la bouteille (la moitié ça marche trés bien). En utilisant un engrais bio, pas besoin de se soucier du moment de la récolte. Et les visiteurs de la terrasse ne sont pas dérangés.

punaise arlequin

Et non, le lapin va trés bien, il fait juste une petite sieste après avoir mangé tout ce qui lui tombait sous la dent 😉

 

 

 

Pendant mon arrosage hebdomadaire des orchidées et mes petites découvertes de futures fleurs,

encyclia

2 toutes petites hampes florales sur une encyclia que j’ai surnommée guimauve à cause de son parfum de bonbons, et des fleurs sur le cattleya lawrenceana

cattleya lawrenceana

la déception de voir l’absence de fleurs sur le cattleya mosiae… Et bien pendant ce temps là, j’ai eu de l’ « aide » sur la terrasse.

jardinier du dimanche

« c’est bien des mauvaises herbes, hein! Tu vois comme je suis utile »

Mes pauvres paquerettes n’y ont pas survecu. Et moi, je n’ai pas eu le courage de le gronder et de le faire rentrer. Son repas a consisté en des paquerettes avec quelques pensées. Il n’a encore pas trouvé le bac de salade à tondre, donc ouf, j’aurai une salade ce soir. Si elle n’est pas envahie par les pucerons. Arghh, triple arghh. Pendant des années je n’ai pas eu ce problème sur la terrasse et là, le raisinet est couvert de ces petites saletées. Donc ce soir, c’est traitement au savon noir.

Ah les joie du jardin!

Des petites surprises

Enfin les beaux jours. Et lors d’une balade dans le jardin j’ai trouvé ça:

morille

Et ce n’était pas la seule. Au total sur une semaine il y en a eu 14! Un vrai bonheur. Elles ont été séchées et agrémenteront un filet mignon cet automne.

Dans la serre, les choses bougent. Le cattleya leopoldii, ou tigrina, fait une nouvelle pousse et c’est juste superbe. En une semaine elle a pris presque 10 cm. Et ces couleurs!

Cattleya tigrina

Les petites gouttes qui se trouvent sur la tige ne proviennent pas de l’arrosage. C’est du miellat produit par la plante. Allez-y, goutez! C’est super bon. Il faudra patienter encore un peu pour la floraison.

Une autre qui a fleuri, c’est le maranta leuconera. Ca ne vous dit rien? mais si cette petite plante dont les feuilles s’abaissent la journée et qui remontent le soir ( à ne pas confondre avec les calathea, même famille mais pas le même sous-ordre. Des cousins en somme ). En anglais on dit prayer plant.

prayer plant flower

Voila la fleur. C’est tout petit (moins de 2 cm), mais elle est d’une finesse incroyable. La fleur dure environ une journée et ne sent rien. Non on ne peut pas tout avoir 😉 . Je l’ai suspendue pour qu’elle puisse bien se développer et pour l’instant ça marche bien. Attention elle n’aime pas trop la lumière directe.

Bonne semaine

Cette fois ci, le printemps est bien là!!! Mes petits auxiliaires de nettoyage du jardin ont fini de dormir ou sont de retour, le hérisson, les lézards, la chauve-souris et les hirondelles.

La terrasse a été nettoyée et après cet hiver, c’était plus que nécessaire. Les pots ont été débarassés des pousses liées aux graines pour les oiseaux. Des pots envahis par le chanvre et les tournesols quand on reçoit du monde, c’est pas trés sérieux.

Une bonne vingtaine de pensées ont été plantées. Pourquoi autant de pensées? Il faut plutot demander pour qui? Monsieur lapin alias le crapaud poilu, après bien des hésitations, a repris ses habitudes sur la terrasse. Les pensées c’est pour lui (d’accord c’est aussi l’une de mes fleurs préférées). Les fraisiers et les paquerettes ont aussi pas mal souffert.

crapaud et fraise

Un raisinet à fruit blanc a rejoint le gang. Les fleurs pointes déjà le bout de leur nez. Les fraises ont rejoint 2 bacs plus grands et les premières fleurs se sont ouvertes. Les fraises des bois qui n’ont pas survécu au froid ont été remplacées et aussitôt attaquées 😉

Et je crois bien que j’ai fait une bétise. Dans mon enthousiasme de plantation, j’ai racheté un rosier et je l’ai planté dans un pot. Aie… quand on sait ce qui est arrivé aux 2 précédents. rosier ballerina

J’éspère pouvoir mieux gérer la chose cette fois ci. S’il montre des signes de faiblesse, je le transplanterai dans le jardin. C’est un David Austin nommé ballerina avec des grappes de fleurs roses simples et un coeur blanc. On verra bien.

A l’intérieur, les choses bougent. Un rescapé de chez i…. a décidé de refleurir. Tant mieux pour moi, il a de jolies fleurs bien parfumées.

phalaenopsis hampe florale

Les autres orchidées ont en train de faire des racines, de nouvelles pousses. C’est très rassurant. Et puis, il y a ça…

anthurium clarinervum

Les fruits d’un anthurium clarinervum. Ne me demandez pas comment c’est arrivé. D’habitude, la hampe jaunit et fini par sécher. Cette fois, elle a des fruits qui ont commencé à enfler et cette semaine, ils sont devenus oranges. Je vais essayer de les récolter pour les semer et on verra bien ce que ça donnera.

Bonne semaine à tous

 

Le printemps est officiellement là. Pour les températures et le beau temps c’est une autre question. Mais cela ne veux pas dire que les travaux de jardin n’ont pas commencé. La taille des rosiers a pris pas mal de temps mais c’était presque le dernier moment pour assurer de belles floraisons. Et puis il a fallu nettoyer la terrasse, planter les pensées, remplacer certains petits arbustes d’ornement par des petits fruitiers (bientôt des photos des floraisons j’espère!).

A l’intérieur, les orchidées se sont bien réveillées. C’est un festival de nouvelles pousses et de racines. Pour les fleurs, c’est encore à l’état de promesses. Les laellia ont des nouveaux pseudobulbes en formation. Ce qui veux dire des fleurs… en novembre ou en décembre. Et oui, il faut de la patience avec ces petites choses.

laelia anceps

Les phalaenopsis hybrides sont pour un ou 2 en fleurs et les autres (qui sont des rescapés arrivés chez moi en triste état) se remettent gentillement. Je ne perds pas espoir.

phalaenopsis blanc detail

Une plante que j’aimerai voir fleurir c’est ma crassula falcata. Je l’ai achetée il y a trois ans. Elle mesurait moins de 5 centimètre avec 4 feuilles en tout et pour tout. J’ai déjà dû la rempoter 2 fois et elle a maintenant des rejets et elle mesure presque 15 centimètre. Arrosage une fois par semaine, de la lumière en quantité et voila une plante heureuse. Et juste pour le plaisir des yeux le détail des deux nouvelles feuilles qui sortent.

crassula falcata

Bonne semaine!